Bienvenue sur notre site web !

 Dernière mise à jour le  11 décembre 2019

Toute famille vit une aventure qui, aux yeux de Dieu, est une histoire sacrée !

En lien avec notre Évêque, Monseigneur Pierre Warin, l’équipe de la Pastorale Familiale Diocésaine se veut au service des couples et des familles afin de les aider à trouver leur place dans l’Église et découvrir leur mission dans le monde d’aujourd’hui. « Pastorale », sa première mission est d’être attentive à promouvoir l’évangélisation de la Famille. Évangéliser, c’est-à-dire, annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à la famille et mettre les membres de celle-ci en relation avec le Christ, tout en laissant l’Esprit-Saint les pénétrer et faire son œuvre en elle, et cela sans perdre de vue que l’Évangile se propose et ne s’impose pas.

Bonne visite !

Paroles du Pape François :

Le pape François recommande aux fiancés de

« bien se préparer » au sacrement du mariage.

Le pape François a reçu en audience, ce samedi matin, 30 novembre 2019, au palais apostolique du Vatican, les participants d’un séminaire sur la protection du mariage et la pastorale des couples blessés, organisé, du 26 au 30 novembre, par le Tribunal de la Rote Romaine au Palais romain de la Chancellerie.

Chers frères et sœurs !

Je suis heureux de vous recevoir à la fin de ce cours, qui, je l’espère, sera fructueux pour votre préparation et votre compétence. Je remercie Son Excellence Mgr Pinto et les orateurs qui vous ont transmis le contenu théologique et les procédures canoniques importants pour les époux et pour la vie de l’Église aujourd’hui.

Le thème du cours a combiné deux attentions cruciales: la protection du mariage et la pastorale des couples blessés.

Inconsciemment, nous sommes immédiatement attirés par ce second aspect, car c’est avant tout ici que se manifeste la sollicitude attentionnée et maternelle de l’Église, d’hier et d’aujourd’hui, face aux diverses situations douloureuses qu’un couple marié peut rencontrer au long de son parcours. On vous a exposé des typologies qui ne peuvent pas être traitées avec une approche simplement bureaucratique, presque mécanique. Il s’agit plutôt d’entrer dans le vécu des personnes qui souffrent et qui ont soif de sérénité et de bonheur personnel et de couple.

Nous le savons, les blessures du mariage ont aujourd’hui plusieurs causes: psychologiques, physiques, environnementales, culturelles…; parfois, elles sont causées par la fermeture du cœur humain à l’amour, du péché qui touche tout le monde. Je ne m’attarde pas là-dessus. Je voudrais juste dire que ces causes creusent des sillons profonds et amers dans le cœur des personnes impliquées, des plaies qui saignent, devant lesquelles l’Église ne pourra jamais passer en se tournant de l’autre côté.

C’est pourquoi, quand elle rencontre ces réalités de couples blessés, l’Église pleure et souffre avec eux; elle s’approche avec l’huile de la consolation, pour apaiser et guérir; elle veut prendre sur elle la douleur qu’elle rencontre. Et si, alors, elle essaie d’être impartiale et objective dans la recherche de la vérité sur un mariage rompu, l’Église n’est jamais étrangère, ni spirituellement ni humainement à ceux qui souffrent. Elle ne parvient jamais à être impersonnelle ou froide face à ces histoires de vie tristes et troublées. Pour cette raison, même dans ses procédures canoniques et jurisprudentielles, l’Eglise ne cherche toujours que le bien des personnes blessées, cherche la vérité de leur amour; elle n’a d’autre objectif que de soutenir leur bonheur juste et désiré, qui, avant d’être un bien personnel auquel nous aspirons tous humainement, est un cadeau que Dieu réserve à ses enfants et à qui vient de lui.

C’est pourquoi, toute cause ecclésiastique qui se retrouve face à un mariage blessé, et donc les opérateurs, les juges, les parties impliquées, les témoins, doivent toujours se confier avant tout à l’Esprit Saint, afin que, guidés par Lui, ils puissent écouter avec un critère juste, savoir examiner, discerner et juger. Et c’est très important! Un procès n’est pas mathématique, pour se contenter de voir quelle raison pèse plus que l’autre. Non, il y a le Saint-Esprit qui doit guider le procès, toujours. S’il n’y a pas de Saint-Esprit, ce que nous faisons n’est pas ecclésial.

Le cours auquel vous avez participé a également porté avant tout sur le soin attentif et vigilant de l’Église, de sorte que le mariage des époux chrétiens soit ce que le Seigneur Jésus voulait qu’il soit. Saint Paul l’a résumé en le comparant à l’union du Christ et de l’Église, son corps, qu’il aime comme une épouse d’un amour sans faille jusqu’à se sacrifier sur la croix (cf. Ep 5, 21-33), afin que se réalise la volonté du Père de faire de toute l’humanité la famille de Dieu.

Et par conséquent, même si le mariage peut remplir les époux chrétiens de joie et de plénitude humaines et spirituelles, ils ne doivent jamais oublier qu’ils sont appelés, en tant que personnes et en tant que couples, à toujours marcher dans la foi, à marcher dans l’Église et avec l’Église, à toujours cheminer ensemble sur la voie de la sainteté. En effet, dans le Nouveau Testament, le mariage chrétien est vécu comme un chemin de foi, comme l’union intime des époux qui sont les « colonnes » de l’Église domestique [1].

C’est de ce voyage dans l’Esprit, de sa lumière qui réchauffe et satisfait le cœur de l’homme, qu’est né ce ministère précieux et indispensable des époux dans l’Église, dont le besoin se fait de plus en plus ressentir dans nos communautés paroissiales et diocésaines. Un ministère provenant du sacrement; un ministère missionnaire qui annonce que le Christ est vivant et actif; un ministère qui appelle généreusement à la vie de nouvelles créatures, de nouveaux enfants de Dieu.

Ce sacrement ne s’improvise pas. Il est nécessaire de se préparer en tant que fiancés. Il ne suffit pas que les couples de fiancés chrétiens se préparent à se marier pour parvenir à une bonne intégration psychologique, affective, relationnelle et planificatrice, ce qui est également nécessaire pour la stabilité de leur future union. Ils doivent également nourrir et augmenter progressivement en eux-mêmes cet appel spécifique à devenir des époux chrétiens. Cela signifie cultiver, à l’intérieur de la vocation chrétienne, la vocation particulière de devenir des disciples missionnaires en tant qu’époux, témoins de l’Évangile dans la famille, le travail et la vie sociale, là où le Seigneur les appelle; la vocation de montrer la beauté de leur appartenance à Lui et de donner raison à ce « plus » de vie et d’amour, qu’est l’épiphanie dans le monde de l’espérance chrétienne offerte par le Christ. C’est le Concile Vatican II, le Magistère de l’Église, mais c’est avant tout la Parole de Dieu qui indique ce haut objectif apostolique et missionnaire inhérent au sacrement du mariage. Et c’est en regardant vers cet horizon que les couples de fiancés peuvent grandir, se nourrissant de la prière, de l’Eucharistie et de la Réconciliation, avec une sollicitude sincère l’un pour l’autre, et un dévouement pour les frères qu’ils rencontrent.

Les deux couples saints Aquila et Priscilla, amis et collaborateurs de Paul, sont un très bel exemple de cette vocation à l’apostolat conjugal. Je leur ai dédié la catéchèse lors de l’audience générale du 13 novembre dernier.

L’apôtre Paul a trouvé dans les disciples Aquila et Priscille de précieux collaborateurs, choisis et appelés non par lui, mais par le Seigneur. Ainsi, l’évêque, le curé de la paroisse, le diacre permanent et son épouse, qui préparent les couples fiancés, doivent les aider à être des cellules vivantes et apostoliques des communautés paroissiales.

L’Église, dans sa structure paroissiale, est concrètement une communauté de familles appelées à devenir, comme Aquila et Priscilla, des témoins de l’Évangile sur ce territoire. Et là aussi, c’est le Saint-Esprit qui opère cette synergie, c’est pourquoi il doit être invoqué, y compris pour ce processus apostolique, qui n’est pas facile, mais pas impossible. J’encourage les pasteurs, les évêques et les prêtres, à promouvoir, soutenir et accompagner ce processus, afin que l’Église puisse se renouveler, en devenant de plus en plus un réseau capillaire de communautés de familles témoins et missionnaires de l’Évangile.

Chers frères et soeurs, je bénis chacun de vous cordialement, ainsi que votre service ecclésial et social. Je prie pour vous; et vous aussi, s’il vous plaît, priez pour moi. Merci!

_________________________________
[1] Cf. Concile Vatican II, Constitution pastorale Gaudium et spes, 48-50; Jean Paul II, Exhort ap. Familiaris consortio, 39; Exhort. apost. postsin. Amoris laetitia, 311

(c) Traduction de Zenit

« La famille est l’icône de Dieu : l’alliance entre un homme et une femme génère vie et communion. »

( Tweet du 23 août 2018 )

« La famille est le berceau de la vie et l’école de l’accueil et de l’amour; c’est une fenêtre entrouverte sur le mystère de Dieu. » ( Tweet du 23 août 2018 )

« La famille est un chantier d’espérance. » ( Tweet du 23 août 2018 )

 » Protéger le trésor sacré de toute vie humaine, de sa conception jusqu’à la fin, est la meilleure voie pour prévenir toute forme de violence. » ( Tweet du 27 mars 2017 )

« L’image d’un trésor me vient très souvent à l’esprit pour parler des familles »

« Protéger les familles comme un trésor », c’est l’invitation du pape François dans cette nouvelle Vidéo du Pape publiée par le Réseau mondial de prière pour le Pape, pour illustrer l’intention de prière du pape François pour ce mois d’août 2018.

Le pape dit en espagnol: « L’image d’un trésor me vient très souvent à l’esprit pour parler des familles. Le rythme actuel de la vie, le stress, la pression du travail mais aussi le manque d’attention des institutions peut les mettre en danger. Parler de leur importance ne suffit plus : il faut promouvoir des mesures concrètes et favoriser leur rôle dans la société par une bonne politique familiale. Demandons ensemble à Jésus que les décisions économiques et politiques protègent les familles comme trésor de l’humanité. »

Pour voir la vidéo, Cliquez ICI    

« L’amour entre un homme et une femme : une « expérience féconde »

 Pour le Saint-Père, l’amour entre un homme et une femme est un « ferment nécessaire à la rencontre » et participe à la beauté du monde. « L’amour entre un homme et une femme est l’une des expériences humaines les plus fécondes », affirme le pape François. En effet, il est nécessaire pour la bonne marche du monde. Loin d’être artificiel, l’amour du couple occupe une place centrale dans le cœur de Dieu.

 Pour voir la vidéo, Cliquez  ICI  

« Les plus belles méditations sur l’amour conjugal ! »

Pour voir le diaporama, Cliquez  ==> ICI

Les 13 conseils du pape François pour un mariage solide : Cliquez ICI

La recette du pape François pour faire durer l’amour : Cliquez ICI

Douze conseils du Pape François aux familles : Cliquez ICI 

Archives des paroles du Pape François : Cliquer ICI

 

Prochaine activité de la Pastorale Familiale

 

Petit agenda :   

Groupe de prière des jeunes  à Namur

C’est avec joie que des jeunes étudiants et professionnels sur Namur vous annoncent une messe mensuelle pour tous les jeunes étudiants et professionnels. Celle-ci aura lieu à l’église de st Loup, rue du Collège, à 5000 Namur, à 20h, chaque 2ème mercredi du mois.
La messe sera suivie à 20h45 d’une veillée suivie d’un temps fraternelle.
Bienvenue à toutes et à tous.

SOUFFLE DE VIE

Association sans but lucratif, fondée en 1987, Souffle de Vie aide à long terme, indépendamment de l’appartenance politique, philosophique , religieuse toute femme, tout couple, dont la grossesse peut être remise en question par une détresse quelle qu’elle soit.

Comme elle le fait chaque année Souffle de Vie organise une célébration Eucharistique avec et autour des familles qui ont perdu un enfant pendant la grossesse par fausse-couche,par avortement ou par IMG.

Pour le diocèse de Namur-Luxembourg, cette Eucharistie, aura lieu à
Presgaux (Couvin) le mardi 17 décembre à 18h30.
Le Doyen Janusz Kruch présidera cette 
eucharistie et parmi plusieurs démarches,
le sacrement de réconciliation y sera proposé.
Cette eucharistie ne s’adresse pas uniquement aux parents de l’enfant décédé in utero, mais aussi à tous ceux qui, de près ou de loin ont connu l’existence de cet enfant : grands-parents, frères, soeurs, amis, collègues, infirmiers, médecins ou simplement chrétiens soucieux de la vie.

Information:  

Le Souffle de Vie – Antenne wallonne
Caroline et Damien Schwartz
081/73 46 66 – namur@souffledevie.be – www.souffledevie.be

VIVRE & AIMER

 » Vivre & Aimer  » organise divers week-end pour couples, pour fiancés, pour jeunes et pour personnes seules.

Pour connaitre le calendrier des week-end pour fiancés, cliquez ==> ICI 
Pour connaitre le calendrier des week-end pour couples, cliquez ==> ICI
Pour connaitre le calendrier des week-end pour jeunes, cliquez ==> ICI
Pour connaitre le calendrier des week-end pour personnes seules, cliquez ==> ICI

Pour plus d’infos :
www.vivre-et-aimer.be ou via la page facebook « Vivre et Aimer Belgique »

Une journée pour nous deux sous le regard de Dieu !

Halte spirituelle pour couples

« Nous avons des tempéraments fort différents, nous avons du mal à exprimer le fond de notre coeur »
« Nous ne prions ensemble, en couple, qu’aux week-ends ; en semaine, vu les horaires très variables de nos deux professions, chacun tâche de prier quand il peut »
« Une halte nous permettrait de surmonter des événements, des bouderies ; de nous ouvrir l’un à l’autre »

Prendre un temps de respiration pour notre couple, et pour chacun de nous ?

Au programme :

  • Au début de la journée, brève introduction à la prière.
  • Possibilité de rencontrer l’animateur-trice, seul-e ou en couple.

Samedi 25 janvier 2020 de 9h15 à 17h00

Animateurs
Une équipe de La Pairelle

Inscription et réservation
https://csilapairelle.be/event/une-journee-pour-nous-deux-sous-le-regard-de-dieu-5/

 

CENTRE SPIRITUEL  » LA PAIRELLE  » Ensemble … Plus de vie

Le centre spirituel vient de publier le programme de ses diverses activités orientées vers les familles, les couples, les jeunes et les enfants. Pour en prendre connaissance cliquer ===> La Pairelle – Activités  ou  visitez leur site : www.lapairelle.be

Vie du couple et de la famille :

Ne pas confondre chasteté et abstinence sexuelle Comment bien vivre la chasteté dans son couple ?

Pour lire l’article, =>  Ne pas confondre chasteté et abstinence sexuelle

Horaire des messes dans le Diocèse

Vous souhaitez participer à une Eucharistie, à un temps de célébration ou d’Adoration, ou encore vivre le Sacrement de la Réconciliation, mais vous ne connaissez ni l’endroit ni l’heure …. un simple clic sur Egliseinfo.be et vous serez renseigné !

A méditer

L’amour conjugal, c’est comme les poupées russes

À la lumière de l’encyclique Humanae Vitae, Stéphane Seminckx, docteur en médecine et en théologie, souligne dans un récent ouvrage le sens chrétien du mariage. Il illustre notamment l’amour conjugal par l’image des poupées russes.

Pour lire l’article : Cliquez ICI                                

Sept conseils pour réussir sa vie de couple !  

La vie de couple a ses hauts et ses bas. En cette période de rentrée, voici quelques conseils qui pourront vous aider à la construire jour après jour et à faire face aux difficultés. De même que travailler est nécessaire pour se nourrir tous les jours, s’occuper de ses enfants semble être la priorité absolue dans la vie de famille. Pour y parvenir, il est primordial de construire sa vie de couple. « Avant ses enfants, son travail, ses parents et ses amis, on doit s’occuper de son conjoint », explique Nuria Chinchilla, directrice du Centre international pour le travail et la famille de l’université de Navarre et co-auteur de Maîtres de notre destin, S’épanouir dans sa vie personnelle, familiale et professionnelle. Elle affirme que pour trouver un équilibre dans la vie, il est nécessaire de donner la première place à son conjoint. Lorsque les époux s’entraident et prennent soin l’un de l’autre, la synergie créée permet d’assumer tout le reste : maladie, difficultés économiques, enfants… Elle nous rendrait même plus productifs au travail ! Pour voir le diaporama, Cliquez ICI

Sortir l’avortement du Code Pénal

Réflexion du Père Charles Delhez, s.j., publié le dimanche Publié le  dimanche 20 mai 2018 à 12h52 dans  » La Libre Belgique «  Pour lire l’article, cliquez ici ===> Sortir l’avortement du Code Pénal – Audace de la Pentecôte L’amour n’est pas tout fait L’amour n’est pas tout fait. Il se fait. Il n’est pas robe ou costume prêt à porter, mais pièce d’étoffe à tailler, à monter et à coudre. Il n’est pas appartement, livré clefs en main, mais maison à concevoir, bâtir, entretenir, et souvent réparer. Il n’est pas sommet vaincu, mais départ de la vallée, escalades passionnantes, chutes dangereuses, dans le froid de la nuit ou la chaleur du soleil éclatant. Il n’est pas un solide ancrage au port du bonheur, mais levée d’ancre et voyage en pleine mer, dans la brise ou la tempête. Il n’est pas OUI triomphant, énorme point final qu’on écrit en musique, au milieu des sourires et des bravos, mais il est multitude de « oui » qui pointillent la vie, parmi une multitude de « non » qu’on efface en marchant. Ainsi être fidèle, vois-tu, ce n’est pas : ne pas s’égarer, ne pas se battre, ne pas tomber, c’est toujours se relever et toujours marcher. C’est vouloir poursuivre jusqu’au bout, le projet ensemble préparé et librement décidé. C’est faire confiance à l’autre au-delà des ombres de la nuit.

C’est se soutenir mutuellement au-delà des chutes et des blessures. C’est avoir foi en l’Amour tout-puissant, au-delà de l’amour.

Michel Quoist.

Préparation aux Mariage :

                               Calendrier 2020 – Préparation au mariage.                                      

GEMBLOUX,

session 1 modules 1 et 2 22-févr
modules 3 et 4 28-mars
session 2 modules 1 et 2 9-mai
modules 3 et 4 13-juin
Lieu: Encore à déterminer, peut changer d’une fois à l’autre.
Horaires: de 9h à 16h30. Prévoir son piquenique
Plus d’infos: Abbé Marius Bou Thia: 0488/479890
Inscriptions: au plus tard 2 semaines avant le début de la session souhaitée.
par mail: marius.bouthia@upsombreffe.be

ABBAYE DE MAREDSOUS

Dimanche  26 janvier
Dimanche  23 février
Dimanche  29 mars
Dimanche  19 avril
Dimanche  24 mai
Dimanche  28 juin
Dimanche  26 juillet
Dimanche  30 août
Dimanche  27 sept.
Dimanche  25 oct.
Dimanche  29 nov.
Lieu: Abbaye de Maredsous, Rue de Maredsous 11, 5537 Denée
Horaires: De 10h00 à 17h00
plus d’infos: Avec le Père François Lear, o.s.b., et un couple accompagnateur
Inscriptions: Père François Lear – Abbaye de Maredsous, Rue de Maredsous à 5537 Denée
par mail: francois.lear@maredsous,com
par téléphone: 082 69 82 11

ROCHEFORT

Renseignements et inscriptions : Doyen Jules SOLOT. Tél.: 084 21 12 77

DOYENNE DE WALCOURT et environs.

session 1 modules 1 et 2 1-févr
modules 3 et 4 29-févr
session 2 modules 1 et 2 21-mars
modules 3 et 4 18-avr
session 3 modules 1 et 2 2-mai
modules 3 et 4 16-mai
Lieu: En principe, maison paroissiale rue de la Basilique à Walcourt.
Horaires: de 9h à 16h30. Prévoir son piquenique.
plus d’infos: Diacre Bernard Delzenne: 0475/732016
Inscriptions: au plus tard 2 semaines avant le début de la session souhaitée.
par mail: delzenne.bernard@gmail.com

MARCHE, Maison des Vicaires, Place  Toucrée, 4

Renseignements et inscriptions : Fabienne et Thierry Cheniaux Tél. : 084/31 66 35 cheniaux.fourny@skynet.be

MESSANCY, Chapelle de Longeau, Rue Schmitz Renseignements et inscriptions : Abbé Patrick Graas Tél. : 063 37 04 25   –   E-mail : fc003003@skynet.be

 Autres propositions de préparations au Mariage : cliquer < ICI >

 Petites infos :

Pour écouter ou ré-écouter la conférence  » Migrations, exil…. Qui donc a le plus peur ? donnée à Namur et Arlon par Mr Van Overstraeten, directeur du JRS-Belgium, cliquez ==> 1ère partie < ICI >
2ème partie < ICI >
Questions – réponses < ICI >

Un livre à découvrir !

La vie familiale à la manière d’Ignace de Loyola.

Ecrit par Alain et Marie-Madeleine Devillers, parents de cinq enfants, grands-parents de quinze petits-enfants et membre de la Communauté de Vie Chrétienne, ce livre a pour objectif de prendre appui sur la spiritualité ignatienne pour aider à faire grandir les relations les familiales et les membres de la famille spirituellement et humainement.

Pour en savoir plus, cliquez ==> ICI  Ce livre est disponible à la librairie du CDD, 11, rue du Séminaire, à 5000 Namur

Un site à découvrir :

 » Réussir L’Amour « 

Site destiné à aider les couples à comprendre tous les sens cachés de l’amour et à en éviter les pièges, ce site donne des clés simples et efficaces pour réussir une vie à deux sur le long terme et prévenir des séparations inutiles. Pour visiter le site : cliquez ICI